6 6 5 4 3 2 twitter

L’hépatite B

Saturday, October 10, 2009 19:13

L‘hépatite B est une maladie provoquée par un virus. On parle du  virus de l’hépatite B ou TBV. Pour vacciner contre cet agent responsable de l’hépatite B, des produits d’un gène viral (protéines d’enveloppe obtenues par génie génétique) sont injectés aux populations à protéger.

Le nombre important de publications traitant de la survenue de sclérose en plaques après vaccination contre l’hépatite B conduit à suspecter que le vaccin pourrait induire des maladies auto-immunes (comme la sclérose en plaques) chez des sujets préalablement en bonne santé. Or dans les génomes viraux, l’information est très concentrée et il n’est pas rare d’observer qu’une portion d’ADN peut être lue dans 2, voire dans les 3 cadres de lecture. Dans le cas de l’hépatite, la portion du génome codant les protéines d’enveloppe contient une partie du gène codant la polymérase qui lui est lu dans un autre cadre. D’autre part, il est connu que la polymérase de l’hépatite B possède des fragments de quelques acides aminés communs avec la protéine basique de la myéline et que certains de ces fragments sont très immunogènes et induiraient la formation d’auto-anticorps. De plus, il est maintenant admis que dans certains cas, il est possible d’avoir de nombreux sites de démarrage de la traduction sur un même brin d’ARNm, des codons ayant la même séquence que le codon initiateur mais étant interne à un cadre de lecture ouvert peuvent être reconnus comme initiateur de traduction.

Voici une portion du fragment du génome de l’hépatite B qui est utilisé pour produire les protéines recombinantes qui constitueront les protéines vaccinales. Les diverses modifications apportées à cette portion de génome dans le but d’éviter l’apparition potentielle de la sclérose en plaques (maladie dans laquelle des anticorps reconnaissent la myéline, ce qui entraîne sa destruction) après vaccination sont aussi représentées :

Portion du génome de l’hépatite B : AGG ATT CCT AGG ACC CCT TCT CGT

Modification 1:AGG ATT CCT TGA ACC CCT TCT CGT

Modification 2: AGG ATT CCT AGG GCC CCT TCT CGT

La portion du génome de l’hépatite B dans le cadre de lecture donnant la polymérase, ici la première base représentée étant la première base du codon et le brin + représenté, est une fois traduite : Arginine Isoleucine Proline Arginine Thréonine Proline Serine Arginine.

Si on lit cette portion de l’hépatite B en cadre 2 de lecture on obtient : Glycine Phénylalanine Leucine Glycine proline Leucine Valine

Pour le cadre 3 : Asparagine Serine Stop

Dans les séquences des deux modifications du génome on voit que la modification1 pourra générer des protéines contrairement à celui de la modification 2 qui fait apparaitre un codon Stop et donc arrête toute activité de la protéine.

La représentation schématique des 4 gènes de l’hépatite B est basée sur 4 gènes.

Sans titre

Celui codant pour la polymérase (P), le gène codant les protéines d’enveloppe (S) qui est totalement compris dans celui de la polymérase. Le gène X code une protéine trans activatrice qui serait impliquée dans le processus de cancérisation. Le gène C code la protéine de capside. Seul deux gènes de l’hépatite B sont dans le même cadre de lecture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.