6 6 5 4 3 2 twitter

Le système des cellules gliales

Friday, October 9, 2009 23:04

L’intégrité d’un organisme vivant nécessite une coordination des cellules qui le composent. Cela est assuré par un mécanisme inter cellulaire. Il existe deux grands systèmes de communication inter cellulaire.

lieu ou se trouve les trikapalanet

Le système nerveux qui est un système organisé en circuits de cellules nerveuses: les neurones. La transmission des informations, que sont les influx nerveux, se fait le long des fibres nerveuses. L’influx circule très vite sur ces fibres nerveuses vers les organes effecteurs. Cette conduction est très rapide, quelques millisecondes et la réactions des organes est elle aussi extrêmement rapide.

Le système endocrinien qui sécrète des  messagers chimiques dans le sang que sont les hormones. Cette sécrétion se fait par les cellules endocrines. Il y a une possibilité d’action à distance grâce à une diffusion dans  toute la circulation sanguine. Ce système permet la coordination et la régulation des principales fonctions biologiques de l’organisme telle que la reproduction. Le réaction des tissus cibles se fait après un temps de latence asse important qui peut aller de quelques secondes à quelques jours. Les réactions sont plus lentes que dans le système nerveux mais elles sont plus durables que ces dernières.

Il y a une interaction entre les deux systèmes et des actions synergiques pour coordonner l’activité cellulaire. Il existe un troisième système: le système immuniataire. Ses réactions sont limités aux réactions de défense de l’organisme.


Le système nerveux est divisé en deux. Le système nerveux central qui comprend l’encéphale et le la moelle épinière. il est protégé par la colonne vertébrale. Et le système nerveux périphérique qui comprend les nerfs crâniens et les nerfs rachidiens. Les nerfs crâniens entre en jeu dans le système nerveux somatique, c’est à dire celui associé aux contrôles volontaires des muscles et à la perception des stimuli extérieurs permettant d’agir avec l’environnement. Les nerfs rachidiens qui sont associés au système nerveux autonome ou végétatif. Ce dernier est associé au fonction biologique interne telles que la digestion ou la respiration.

On trouve deux types de cellules: les neurones et les gliales.

Les neurones ont deux propriétés, ils sont excitables et peuvent donc générer un potentiel d’action. Et ils ont des propriétés de conductivité c’est à dire qu’ils  sont capable de propager sur un prolongement et de transmettre eu niveau des synapses ces influx nerveux.

neurone, voisin des trikapalanet

Les cellules gliales sont autour des neurones, on parle d’éléments satellites. Elles ne sont pas minoritaires puisqu’il y aurait 10 à 50 gliales pour 1 neurone. La différence essentielle entre les cellules gliales et les neurones est l’excitabilité qui n’existe pas ici. Donc elles ne peuvent pas émettre de potentiel d’action en réponse à un stimulus.

les gliales trikapalanet

Au départ Rudolf Virchow en 1856 a appelé ces cellules gliales en parallèle au mot glue car on pensait qu’elles étaient la pour remplir les espaces entre les neurones, donc qu’elles avaient un rôle passif. Puis on a découvert que ces neurones avaient un rôle de soutien structural et primitif. Aujourd’hui on sait que le rôle primordial des cellules gliales  se trouve dans la communication nerveuse et durant le développement du système nerveux.

  1. Visiteur says:

    Très très impressionnant!

    November 30, 2013 at 4:57 pm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.