6 6 5 4 3 2 twitter

La neuropsychopharmacologie

Tuesday, February 15, 2011 23:22

Bien que le terme de neuropsychopharmacologie soit un terme complexe, il est facile de trouver son sens et son utilité dans le domaine des neurosciences et de la pharmacologie. La neuropsychopharmacologie est une discipline qui permet d’étudier l’effet des drogues sur un individu.

Tout d’abord la psychopharmacologie est l’étude des substances qui vont avoir un effet sur l’état mental, sur le comportement humain. Ces substances sont des substances psychotropes ou neurotropes. On peut prendre comme exemple la cocaïne, le café, la nicotine, l’alcool.

Ensuite la neuropharmacologie étudie les mécanismes d’action des substances psychotropes. Elle utilise des méthodes invasives que l’on appelle aussi méthode d’investigation.

Il existe différent type de méthodes d’investigation:

  • La tomographie par émission de positon. C’est une méthode invasif car il y a présence de radioactivité.
  • L’immunohistochimie, on observe l’interférence entre la drogue et le récepteur.
  • La radioautographie qui permet le marquage des récepteurs.
  • L’IRMf qui est méthode non invasive mais très critiquée.
  • L’électrophysiologie qui permet la mise enévidence du mécanisme d’action d’une drogue.
  • La microdialyse qui sert à observer la libération de neurotransmetteur.

La neuropsychopharmacologie est une science d’observation. En effet une substance pourra avoir un effet positif sur la vie cellulaire mais au contraire négatif sur le comportement de l’homme. Et inversement! Cela se traduit par la difficulté à trouver des médicaments pour des maladies dégénératives comme Alzheimer. Bien que de nombreuses pistes soient connues aujourd’hui,aucune ne permet de lutter efficacement contre la pathologie, mais uniquement  d’améliorer la vie cellulaire et la vie au quotidien du patient.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.