6 6 5 4 3 2 twitter

La cryothérapie

Wednesday, June 2, 2010 10:54

La cryothérapie est un usage thérapeutique du froid. Très utilisé dans le sport, la cryothérapie retape les athlètes. Après l’effort les sportifs se plongent dans un bain glacé. Cet exercice très pratiqué dans le milieu sportif a pour but une meilleure récupération et donc de bons entrainements suivant. Encore plus revitalisant, le passage en chambre froide à -110°C. En France cette technique est peu utilisée.

On pourrait comparer la pièce à un sauna glacé, mais l’entrée y est plus dure. En effet deux sas se trouvent avant la pièce à -110°C. Le premier est à -10°C, il permet au corps d’alerter les récepteurs au froid. Le deuxième à – 60°C est là pour un aspect technique, il évite que l’humidité entre dans la pièce et forme des plaques de glace. Pour rentrer dans la chambre froide il est nécessaire de porter des protections aux extrémités du corps et un masque sur la bouche et le nez. Les sportifs disent ne pas ressentir le froid même en sous vêtement (ces vêtements sont nécessaires pour une action maximale), cela s’explique par le fait que le froid est sec. Une fois dans la pièce, il faut alors marcher 2 à 4 minutes en agitant les bras. C’est la cryothérapie.

Le tenue utilisée en cryothérapie.

L’explication physiologique de l’utilisation de la cryothérapie est la suivante : le froid entraîne une redistribution du sang aux organes vitaux tel que le cœur. Ce changement dans la circulation sanguine se traduit par un rétrécissement des vaisseaux les plus périphériques ce qui diminue le débit sanguin.

la vasoconstriction des vaisseaux périphériques en cryothérapie.En parallèle on observe une hyperpolarisation au niveau du cœur, des muscles et des tendons. Cette hyper vascularisation permet le passage de plus de sang et donc une meilleure vascularisation. Mais encore plus important après l’effort, l’évacuation des déchets que les muscles produisent lors d’un effort intense. Dans ces déchets on trouve des toxines qui sont responsable de douleurs ou de courbatures. Le froid permet également la diminution des contractures par un mécanisme encore méconnu. On l’utilise aujourd’hui en médecine pour traiter les rhumatismes en s’appuyant sur ces différents aspects physiologiques. Il s’agit de séance d’application de froid par bain de neige, bain de glace ou encore chambre froide. L’effet sur du long terme est l’amélioration de l’ensemble des mouvements, en particulier leur amplitude.

On utilise également la cryothérapie dans des cas plus communs comme les verrues. Le froid tue les cellules de la façon suivante : les cellules ont une vacuole remplie de liquide, lorsque ce dernier gèle, le volume qu’il occupe dans la vacuole augmente. Cela entraîne une explosion des parois qui ne peuvent pas résister à la tension. La cellule meurt car l’évènement est irréversible. Cette propriété est utilisée par des médecins avec de l’azote liquide appliquer directement sur la peau à -196°C pour soigner les verrues. Technique très efficace et très largement utilisée !

La cryothérapie a donc de nombreuses années devant elle pour nous guérir et nous aider à combattre la vieillesse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.